Pour de nombreuses personnes, le stress peut avoir un impact direct sur leur poids.

Qu’il entraîne une perte ou une prise de poids, cela peut varier d’une personne à l’autre, voire d’une situation à l’autre.

Dans certains cas, le stress peut conduire à des repas manqués et à de mauvais choix alimentaires.

Pour d’autres, le stress peut leur faire perdre complètement l’envie de manger. Souvent, ce changement n’est que temporaire. Votre poids peut revenir à la normale une fois que le facteur de stress est passé.

Le stress peut perturber le fonctionnement interne de votre corps.

Alors comment gérer la perte de poids liée au stress ?

Le stress peut provoquer bien plus qu’une perte de poids inattendue. Parmi les autres symptômes du stress, on peut citer :

 

  • maux de tête
  • indigestion
  • maux et douleurs
  • muscles tendus
  • changements d’humeur
  • fatigue
  • insomnie
  • augmentation rythme cardiaque
  • diminution libido

Pourquoi la perte de poids avec le stress ?

Lorsque vous êtes stressé, vous pouvez adopter des comportements différents de ceux que l’on observe habituellement, comme travailler pendant le déjeuner ou veiller tard pour respecter une échéance importante.

Ces perturbations peuvent aggraver la réaction interne de votre corps au stress.

Un corps sous tension

Lorsque vous êtes stressé, votre corps sous tension. Ce mécanisme physiologique, également appelé « réaction de stress aigu », indique à votre corps qu’il doit réagir à une menace perçue.

Votre corps se prépare en libérant des hormones telles que l’adrénaline et le cortisol. L’adrénaline prépare votre corps à une activité vigoureuse, mais elle peut aussi réduire votre envie de manger.

Pendant ce temps, le cortisol signale à votre corps de supprimer temporairement les fonctions qui ne sont pas essentielles pendant une crise. Il s’agit notamment des réactions de votre système digestif, immunitaire et reproductif.

L’hyperstimulation peut entraîner des troubles gastro-intestinaux

Votre corps ralentit la digestion pendant le corps sous tension afin qu’il puisse se concentrer sur la manière de répondre au facteur de stress.

Cela peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux, tels que :

  • des douleurs d’estomac
  • brûlures d’estomac
  • diarrhée
  • constipation

Le stress chronique peut amplifier ces symptômes et entraîner d’autres affections sous-jacentes, comme le syndrome du côlon irritable.

Ces modifications de votre système digestif peuvent vous amener à manger moins et à perdre du poids par la suite.

Une envie de moins manger

L’intensité dévorante du stress peut vous rendre incapable de penser à autre chose.

Cela peut affecter vos habitudes alimentaires. Il se peut que vous n’ayez pas faim ou que vous oubliiez complètement de manger lorsque vous êtes stressé, ce qui entraîne une perte de poids.

L’hyperstimulation peut affecter la capacité de votre corps à traiter et à absorber les nutriments

Lorsque vous êtes stressé, votre corps traite les aliments différemment.

Le stress affecte le nerf vague, qui influe sur la façon dont votre corps digère, absorbe et métabolise la nourriture. Cette perturbation peut entraîner une inflammation indésirable.

Décompresser avec le sport et brûler des calories

Certaines personnes utilisent l’activité physique pour surmonter le stress.

Bien qu’une poussée d’endorphines alimentée par l’exercice puisse réduire votre stress, le fait de pratiquer une activité physique plus importante que la normale peut entraîner une perte de poids inattendue.

Parfois, le stress déclenche des mouvements inconscients, comme des tapotements du pied ou des claquements de doigts. Ces tics peuvent aider votre corps à traiter vos sentiments, mais ils brûlent aussi des calories.

Les insomnies affectent la production de Cortisol

Le stress peut rendre difficile l’endormissement et le maintien du sommeil.

Il peut également affecter la qualité du sommeil que vous avez, vous faisant vous sentir léthargique et fatigué.

Ces perturbations peuvent affecter la production de cortisol, ce qui peut affecter votre métabolisme. Vos habitudes alimentaires peuvent également être affectées.

A quel moment s’inquiéter la perte de poids ?

Bien qu’une perte de poids d’un ou deux kilos ne soit généralement pas inquiétante, une perte de poids inattendue ou non désirée a des conséquences sur votre corps.

Vous devez prendre en compte également  ces signes en compte si :

  • vous perdez du poids sans avoir essayé
  • vous avez des migraines
  • vous avez des douleurs à la poitrine
  • vous êtes à fleur de peau
  • vous consommez plus d’alcool

Les conseils pour établir une bonne routine alimentaire

Si le stress a eu un impact sur vos habitudes alimentaires, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour retrouver progressivement une routine.

Le maintien d’un programme alimentaire régulier peut vous aider à améliorer votre humeur, à augmenter votre niveau d’énergie et à rétablir votre système immunitaire.

En ce sens le rééquilibrage alimentaire constitue la bonne façon de manger équilibré et apporter à votre corps ce qu’il a besoin.

Revenir progressivement à une routine alimentaire

Ne vous forcez pas à manger si vous n’avez pas envie.

Quelques petites bouchées au moment des repas peuvent aider à combattre le stress et à minimiser les changements d’humeur.

Si vous le pouvez, optez pour des aliments riches en protéines ou en fibres. Évitez le sucre et la caféine inutiles, qui peuvent faire monter votre niveau d’énergie en flèche.

Privilégiez les aliments qui peuvent vous aider à améliorer votre humeur et à gérer le stress

Laissez de côté les sucreries et autres friandises au profit de quelque chose de sain a un impact notable sur la façon dont votre corps se sent.

Une bonne règle de base est de s’en tenir à des aliments complets, comme les fruits et les légumes.

Exemple d’aliments qui peuvent vous aider :

  • Les oranges et les carottes contiennent des antioxydants qui renforcent le système immunitaire
  • Les légumes à feuilles contiennent de la vitamine B, qui aide à réguler vos nerfs
  • Les céréales complètes contiennent des glucides complexes stimulant la sérotonine. Augmenter votre taux de sérotonine peut avoir un effet calmant
  • Le saumon, les noix et le thon contiennent des acides gras oméga-3, qui peuvent aider à réduire le stress

Eviter les aliments qui peuvent faire chuter votre taux de sucre dans le sang 

Bien que les aliments à forte teneur en sucre puissent fournir un regain d’énergie rapide, la chute est inévitable. Lorsque le sucre quitte votre système sanguin, il peut vous faire sentir encore plus mal qu’avant.

Les aliments riches en graisses et en sodium peuvent également aggraver le stress.

Essayez de limiter ou d’éviter ce qui suit jusqu’à ce que votre stress s’estompe :

 

  • les aliments frits
  • les bonbons
  • les boissons sucrées
  • les aliments transformés
    les produits de boulangerie

Vous pouvez peut-être vous contenter d’une perte de poids minimale liée au stress, mais vous devez consulter si la perte de poids a été rapide et non désirée.

Une perte de poids saine est viable avec le rééquilibrage alimentaire.

Si le contenu vous a plu, partagez-le

coach nutrition et perte de poids

Salut,

Je m'appelle Alexandra et je suis coach en nutrition et perte de poids.

La prise de poids est venue, je l'ai vu s'installer durablement et je l'ai vaincu avec le rééquilibrage alimentaire.

J'aide les personnes qui souhaitent mieux manger, adopter une nouvelle routine alimentaire et perdre du poids durablement.

Je propose des programmes alimentaires pour celles et ceux qui veulent définitivement changer leur mode de vie alimentaire.