Lorsqu’il s’agit de commencer (ou de recommencer) son parcours alimentation, l’une des premières choses que beaucoup de gens choisissent est de modifier leur consommation de viande, soit en la réduisant, soit en décidant de la supprimer complètement.

Mais  la viande fournit un large éventail de nutriments utilisés par le corps pour la croissance, l’entretien et la réparation.

La viande dans son ensemble est une excellente source de protéines, de fer héminique et de micronutriments tels que le B-12, le zinc et le sélénium.

Il faut tenir compte des étiquettes des aliments, des morceaux sélectionnées, de la teneur en graisse, etc.

Alors quelle viande choisir pour maigrir ?

Un petit tour au rayon viande de votre magasin ou chez le boucher et vous remarquerez certainement d’innombrables étiquettes différentes sur vos produits à base de viande. Biologique, d’herbe, de plein air…

Les viandes biologiques auraient une teneur légèrement plus élevée en acides gras oméga-3 qui sont des anti-inflammatoires naturels. La viande d’animaux ayant consommé de l’herbe va souvent de pair avec la viande biologique. Ces animaux ont eu accès au plein-air.

L’alimentation à l’herbe ne signifie pas toujours qu’ils sont nourris à 100 % à l’herbe, car certains d’entre eux peuvent être finis en grains ce qui signifie qu’avant l’abattage, ils consomment des grains.

Tout comme les viandes biologiques, la viande issus d’animaux ayant consommé de l’herbe est beaucoup plus riche en acides gras oméga-3 ainsi qu’en acide linoléique conjugué (CLA) , un acide gras qui a été lié à la perte de poids et à la composition corporelle.

Cependant, la quantité de protéines entre cette et la viande de grain semble être insignifiante.

Selon certains scientifiques, le poulet d’élevage biologique en liberté a une teneur en graisse plus faible que le poulet en cage. 

La viande rouge

Le bœuf, ou viande rouge, est un aliment protéique complet et de haute qualité qui contient tous les acides aminés essentiels dont le corps a besoin pour soutenir l’activité physique et une vie saine.

En une seule portion de 800 grammes cuites, vous obtenez 10 nutriments essentiels, dont environ la moitié de votre valeur quotidienne en protéines.

L’apport alimentaire de référence pour les protéines est de 0,8 gramme par kilogramme (g/kg) de poids corporel.

Cela équivaut à environ 60 grammes de protéines pour un homme sédentaire moyen pesant 72 kilos, et 50 grammes pour une femme sédentaire moyenne pesant 63 kilos. Dans ce cas, la moitié de la « valeur quotidienne » de protéines serait d’environ 30 grammes pour les hommes et 25 pour les femmes.

Bien sûr, il n’y a pas de véritable « valeur quotidienne » pour les protéines car ces chiffres varient grandement en fonction de la taille, du niveau d’activité et de l’état de santé d’une personne.

Choisir la coupe la plus fine pour perdre du poids

Le steak de surlonge est généralement l’une des coupes de bœuf les plus maigres, ce qui en fait une excellente option dans le cadre d’une perte de poids.

Lorsque vous comparez des coupes de bœuf, recherchez une quantité plus faible de graisses saturées par portion.

Si vous faites vos courses chez le boucher, recherchez des morceaux de bœuf présentant moins de marbrures de graisse sur toute la surface, et coupez la graisse des bords de la viande avant de la manger pour obtenir une bonne portion de protéines avec moins de graisse.

Le steak de flanc est également appréciable.

La viande blanche

Le poulet est riche en protéines et pauvre en graisse par rapport à d’autres sources animales comme le bœuf.

Lorsque nous pensons au poulet, nous faisons souvent référence à la viande blanche. La viande blanche, principalement la poitrine de poulet, est un merveilleux complément pour les personnes qui veulent une alimentation pauvre en graisses et riche en protéines.

Cependant, nous ne pouvons pas oublier la viande brune qui correspond aux cuisses et aux ailes. Alors que la viande blanche est moins grasse que la viande brune, la viande brune est plus riche en fer, zinc, sélénium et vitamines B.

Uune portion de 85 grammes de viande blanche sans peau fournit 25 grammes de protéines et environ 130 calories.

Gardez à l’esprit que le fait d’enlever la peau, qui se trouve souvent sur les pilons ou les cuisses, peut aider à réduire la teneur en graisses.

Comment consommer du porc pour maigrir ?

Le porc est riche en protéines et en minéraux, et fournit de nombreux morceaux comme le filet mignon.

Il a été constaté que la graisse du porc contenait plus de graisses insaturées que celle de l’agneau et du bœuf, ce qui signifie plus d’acides gras oméga-3.

Elle est également riche en acide oléique, une graisse monoinsaturée facilement assimilable par l’organisme.

Tout comme le bœuf, certaines coupes de porc peuvent être riches en graisses saturées. Cependant, il existe des coupes maigres qui peuvent être merveilleusement bien intégrées dans l’alimentation. Le filet est l’une des coupes de porc les plus maigres qui existent.

Lorsque vous lisez les étiquettes de viande, tenez compte des graisses saturées par rapport à la taille de la portion.

Le porc est une excellente source de protéines et de nutriments, mais lorsqu’il est transformé et aromatisé, il peut contenir une grande quantité de sodium ajouté, comme dans le bacon et la saucisse.

Comment se passe la digestion avec la viande ?

Les protéines ont tendance à se digérer plus rapidement que la graisse dans le corps, donc les morceaux de viande plus maigres devraient se digérer plus rapidement.

Alors que le poisson et les crustacés digèrent généralement en premier. Le poulet, le bœuf, puis le porc viennent ensuite.

Si le contenu vous a plu, partagez-le

coach nutrition et perte de poids

Salut,

Je m'appelle Alexandra et je suis coach en nutrition et perte de poids.

La prise de poids est venue, je l'ai vu s'installer durablement et je l'ai vaincu avec le rééquilibrage alimentaire.

J'aide les personnes qui souhaitent mieux manger, adopter une nouvelle routine alimentaire et perdre du poids durablement.

Je propose des programmes alimentaires pour celles et ceux qui veulent définitivement changer leur mode de vie alimentaire.